Inscription Newsletter

J'ai aimé...


"Dans la vie, tu vas réaliser qu'il y a un rôle pour toutes les personnes que tu rencontres. Certaines vont te tester, d'autres vont t'utiliser, d'autres vont t'aimer, et d'autres vont t'enseigner.
Mais celles qui sont le plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de toi-même.
Ce sont des personnes étonnantes et rares qui vont te rappeler pourquoi la vie vaut la peine d'être vécue."
Auteur inconnu

Qu'est ce que l'Ayurveda ?

Originaire de l'Inde, l’Ayurveda, ou médecine ayurvédique, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine.

Encore peu connu en Occident, l'Ayurveda commence pourtant à susciter l'intérêt du public. L'approche résolument holistique de la médecine ayurvédique compte sans doute pour beaucoup dans ce nouvel engouement. C’est le malade qui est soigné, non pas sa maladie. Ainsi, 3 personnes aux prises avec la « même » migraine seront traitées de façons fort différentes, selon leur constitution, l’origine de leur mal et les caractéristiques spécifiques de leur migraine.

Le praticien ayurvédique cherche à guérir la personne en l'aidant à retrouver l'équilibre perdu, ce qui, selon l'Ayurveda, constitue la véritable cause de la maladie. On part du principe qui veut qu'un être en harmonie avec son environnement, et dont le mode de vie est équilibré sera naturellement heureux et en bonne santé. C'est lorsque cet équilibre est rompu qu'apparaît la maladie. Le praticien utilisera diverses techniques pour comprendre la nature de la personne, déceler les déséquilibres particuliers qui causent sa maladie et l'aider à retrouver son état naturel de bonheur et de santé.

 

En sanskrit, le plus vieux langage structuré connu, ayur signifie « vie » et véda, « connaissance ». L'Ayurveda est par conséquent la science de la vie, tout comme la biologie, qui a emprunté au grec les mots bios, « vie » et logos, « connaissance ». Les Rishis, ces maîtres éclairés auxquels la tradition attribue les Védas (les écrits qui sont à l'origine de la religion hindoue et de l'Ayurveda), étaient d'abord et avant tout des philosophes. Ceux-ci, comme les philosophes de la Grèce antique, se considéraient comme des gnostiques. Ils croyaient qu'il est possible d'atteindre un état dans lequel on peut appréhender, avec sa conscience, la totalité de l'Univers. Cet état permettrait au corps de s'harmoniser avec « l'Être ultime », ce qui serait le chemin le plus sûr vers le bonheur et la santé.

 

L’homme, l’univers, les cinq éléments

Les tenants de l'Ayurveda considèrent que la personne est un microcosme de l'univers. Et tout ce qui existe dans l’univers serait constitué de 5 éléments fondamentaux : l'éther ou espace, l'air, le feu, l'eau et la terre. Ces 5 éléments se combinent pour former 3 forces fondamentales, les doshas (Vata, Pitta et Kâpha). L'équilibre et les interactions entre ces éléments déterminent la nature de chaque personne sur les plans physique, émotionnel, intellectuel et spirituel. La tridosha, ou l'équilibre relatif des 3 doshas entre eux, détermine donc la nature spécifique de chaque personne : sa prakriti ou constitution.

 

L'espace et l'air forment Vata, la force qui régit les mouvements biologiques et rythme le métabolisme : respiration, élimination, rythme cardiaque, échanges intracellulaires, système nerveux sympathique. Il siège dans le gros intestin, la vessie, les os, la peau, les oreilles et les cuisses.
Sur le plan émotionnel, il s'exprime dans la joie, l'anxiété, la nervosité, la fraîcheur, la légèreté, la peur et la douleur.

Le feu forme Pitta, la force qui régit l'énergie physique, la digestion, l'absorption, l'assimilation. Il siège dans le foie, l'estomac, le pancréas, le duodénum, l'intestin grêle, la peau et les yeux.
Sur le plan émotionnel, il s'exprime dans la colère, la jalousie, la haine, la violence.

L'eau et la terre forment Kâpha, la force structurante du corps, ce qui relie les divers éléments entre eux : le lubrifiant des articulations, l'humidité de la peau, la vitalité des divers tissus corporels, la force immunitaire, l'énergie du coeur et des poumons. Il siège dans la poitrine, la gorge, le cou, la nuque, la langue, l'hypothalamus, le nez, les tissus adipeux, les articulations, les fluides corporels.
Sur le plan émotionnel, il s'exprime par l'amour, le pardon, la générosité, le courage, l'attachement, le calme, l'envie et l'avarice.

La constitution de chaque personne est caractérisée par une combinaison spécifique de ces 3 doshas. Suivant le ou les doshas qui dominent, on peut déterminer le type physique et psychologique auquel appartient le patient. La première tâche du praticien ayurvédique sera donc de déterminer la tridosha de son patient, ce qui fournira des indications précises sur la nature de la maladie et sur les stratégies de guérison indiquées.

 

Indications

Arthrite rhumatoïde, asthme, athérosclérose, constipation, dépression, anxiété, diabète, fissure anale, fonctions cognitives, giardiase, hépatite, hyperlipidémie (taux de gras et de cholestérol élevés), insomnie, insuffisance et maladies cardiaques, ostéoarthrite, maladie de Parkinson, rétinopathie, syndrome de l’intestin irritable, troubles de l’estomac (gastrite et dyspepsie).

Centre Dhanurveda
Centre Ayurvédique, Massages et cures, Kovalam Beach (Kerala, Inde du Sud)