• Patricia Jaïs

Enseignement de Kaidara - sagesse africaine


Le premier jour Kaïdara enseigna

l'oeil droit et la narine droite, l'oreille droite et son conduit interne,

la boîte crânienne et ses trois premiers os.


Quand vint le deuxième jour, il enseigna

l'oeil gauche et la narine gauche,

l'oreille gauche et son conduit interne

ainsi que les trois os suivants de la boîte crânienne.




Le troisième jour...

il enseigna alors les deux ouvertures majeures :

l'une est placée au-dessus, l'autre se trouve en-dessous

toutes deux sont orientées vers l'ouest ;

les urines sortent par la porte supérieure, les excréments s'évacuent par la porte inférieure.

Il parla des trois os restants du crâne

et qui font que les os de la tête

sont dénombrés au complet ; que chacun sache qu'ils sont neuf.(…)


On est convenu que les os du crâne étaient neuf ;

la boîte crânienne fut façonnée avec eux,

bien ajustés les uns aux autres, à l'image d'une calebasse ;

Huit d'entre eux sont manifestement visibles,

mais le neuvième est un os caché, perdu parmi les autres os de la tête.


Ceux qui ont disséqué des têtes ont compté quarante huit os,

les vieux ont vérifié et trouvé que c'était exact ;

et ce fut un secret mis dans une outre de peau.(…)


Chaque os de la tête, sache qu'il correspond

à une porte ouverte dans le corps.

Les portes pratiquées dans le corps, je m'en vais les dénombrer:

deux trous jumeaux contiennent les yeux qui voient ;

deux conduits auditifs ont été percés pour qu'on entende ;

le nez a deux larges ouvertures

qui accueillent tout ce qu'apporte et véhicule l'air ;

la bouche introduit eaux et nourritures.

Deux portes servent pour l'évacuation ;

voisines l'une de l'autre, elles sont totalement dissimulées ;

leur nom est devenu injure ; …

ces deux portes, une épaisse chair les dissimule,

fesses et cuisses les masquent.


Hormis ces deux-là, toutes les portes restantes se trouvent dans la tête et visibles de tous.

Elles sont sept, importantes, du même nombre que les jours de la semaine.


Qui commande à tous est appelé « tête »,...

quiconque est appelé « tête » est considéré comme

étant la bouche, les yeux, les oreilles et le nez

du groupe qu'il guide et commande


Un chef doit être grand en savoir et en intelligence ;

ses compagnons sont ses subordonnés et lui obéissent.


C'est lui qui entend, voit, goûte et comprend ;

ce qui embaume il le sent ; la puanteur, il la repousse, la rejette...



Amadou Hampaté Bâ, L'éclat de la grande Etoile, Armand Colin, 1974, p. 79 - 87

7 vues

Posts récents

Voir tout
Inscription Newsletter
Inspiration

Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance.
Roberto Assagioli

J'ai aimé...


Nous nous sommes endormis dans un monde et nous nous sommes réveillés dans un autre.  
Soudain, Disney n'a plus de magie, Paris n'est plus romantique, New York ne reste plus debout, le mur chinois n'est plus une forteresse, et la Mecque est vidée.... Londres ne boursicote plus.

Les câlins et les bisous deviennent soudainement des armes et le fait de ne pas rendre visite aux parents et aux amis devient un acte d'amour.  

Soudain, vous avez réalisé que le pouvoir, la beauté, l'argent ne valaient rien et ne pouvaient pas vous procurer l'oxygène pour lequel vous vous battiez.

Le Monde continue sa vie et il est magnifique ; il ne met en cage que les humains. Je pense qu'il nous envoie un message :
"Vous n'êtes pas indispensables. L'air, la terre, l'eau et le ciel sans vous vont bien. Et même mieux. Quand vous reviendrez, rappelez-vous que vous êtes mes invités... Pas mes maîtres."

Auteur inconnu

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

Copyright © 2019 Metamorphoses. All Rights Reserved.