• Patricia Jaïs

Pour un sourire d'enfant - une ONG pour aider les enfants du Cambodge

"PSE" a débuté ce jour de 1995 où nous avons vu des enfants manger dans les ordures de la décharge de Stung Meanchey à Phnom-Penh au Cambodge. C'était à hurler ! Il n'était pas possible, après avoir vu cela, de continuer à vivre normalement. Il fallait faire quelque chose !


Cela a commencé par des repas directement sur la décharge et puis, comprenant que la situation nous dépassait et dépassait nos moyens, nous sommes rentrés en France pour alerter nos familles, nos amis, nos connaissances, leur dire ce que nous avions vu. Grâce à la mobilisation de tous, nous avons pu, à notre retour au Cambodge, mettre en route "Pour un Sourire d'Enfant"." Christian et Marie-France des Pallières


PSE poursuit ses activités de scolarisation, de formation professionnelle et surtout d’accompagnement dans l’insertion professionnelle. C’est ce dernier point qui différencie cette ONG de beaucoup d’autres. L’alphabétisation et l’apprentissage d’un métier si recherché soit-il ne suffit pas au Cambodge. Beaucoup de ces jeunes sombrent dans la prostitution ou le commerce de la drogue, si ils ne trouvent pas de job et ne réussissent pas à se « lancer » dans la vie professionnelle.


Pérenniser le soutien apporté, au prix d’accompagner moins d’enfants, et ne les laisser s’envoler que lorsque qu’ils ont un travail et sont pleinement autonomes. C’est ce que fait PSE depuis plus de 15 ans au Cambodge. Un modèle qui inspire aujourd’hui beaucoup d’associations dans le tiers-monde et qui fait ses preuves.



Pour en savoir plus

Le reportage :

http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/sortie-de-l-enfer-8002674.html


Et pour plus de détails le site de l’association :

http://pse.asso.fr/

0 vue

Posts récents

Voir tout

ONE

"ONE" est une organisation internationale de campagne et de plaidoyer soutenue par plus de 6 millions de personnes dans le monde qui [...]

Inscription Newsletter
Inspiration

Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance.
Roberto Assagioli

J'ai aimé...


Nous nous sommes endormis dans un monde et nous nous sommes réveillés dans un autre.  
Soudain, Disney n'a plus de magie, Paris n'est plus romantique, New York ne reste plus debout, le mur chinois n'est plus une forteresse, et la Mecque est vidée.... Londres ne boursicote plus.

Les câlins et les bisous deviennent soudainement des armes et le fait de ne pas rendre visite aux parents et aux amis devient un acte d'amour.  

Soudain, vous avez réalisé que le pouvoir, la beauté, l'argent ne valaient rien et ne pouvaient pas vous procurer l'oxygène pour lequel vous vous battiez.

Le Monde continue sa vie et il est magnifique ; il ne met en cage que les humains. Je pense qu'il nous envoie un message :
"Vous n'êtes pas indispensables. L'air, la terre, l'eau et le ciel sans vous vont bien. Et même mieux. Quand vous reviendrez, rappelez-vous que vous êtes mes invités... Pas mes maîtres."

Auteur inconnu

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

Copyright © 2019 Metamorphoses. All Rights Reserved.